Amicale de Lucé Football : site officiel du club de foot de Lucé - footeo

Les plus fréquentes

Football : le footballeur doit souvent faire face à quatre types de blessure.

  1. Les lésions musculaires : élongation, claquage, déchirure. Pour les éviter, il faut bien s’échauffer, suffisamment longtemps. Cela ne suffit cependant pas toujours.

  2. Les entorses de la cheville ou, plus rarement, du genou. Difficiles à éviter lorsqu’elles ont provoquées par un choc avec l’adversaire, elles peuvent aussi se faire sur des mauvais terrains ou en cas de grande fatigue. Lorsque vous reprenez le foot après une entorse de la cheville, mettez une chevillère, pendant plusieurs mois s’il le faut. Cela diminuera fortement le risque de rechute.

  3. Le ménisque : nombreux sont les footballeurs qui ont dû subir une opération du ménisque. Cela s’explique par les chocs, par les terrains durs, et par les mouvements brusques qui font forcer le genou.

  4. Quasiment réservée aux footballeurs, la pubalgie. Tendinite des adducteurs, avec une douleur remontant dans l’entrejambe, la pubalgie est la conséquence d’un déséquilibre de puissance musculaire. C’est délicat à soigner et nécessite parfois une opération. Impossible à anticiper, la pubalgie peut, en outre, faire des retours fréquents chez un sportif qui se croyait guéri.

Par ailleurs, comme tous les sports, le football peut entraîner une tendinite (tendon d’Achille), souvent en période de préparation physique.

 



LE FROID POUR SOIGNER, LE FROID POUR RÉCUPÉRER

Appliquer du froid sur une blessure ou un traumatisme est presque un réflexe dans les milieux sportifs.

Au-delà du soulagement et de l’effet parfois « magique » de l’éponge glacée, quels sont , aujourd’hui , les mécanismes, les limites et les perspectives de la cryothérapie ?

Les effets positifs du froid

Le froid est efficace en phase aiguë d’une blessure, il favorise une diminution de l’hémorragie et de l’œdème suite à un traumatisme.

L’application de glace provoque une vasoconstriction des vaisseaux sanguins, le métabolisme cellulaire est ralenti et l’on observe une baisse de la production de déchets métaboliques et autres toxines.

Le froid protège les tissus des effets produits par la réaction inflammatoire.

Enfin l’abaissement de la température provoque localement une sorte d’anesthésie qui explique le soulagement ressenti lors du glaçage de la partie endolorie.

Par contre, le froid n’est pas recommandé lors d’inflammations chroniques.

LICENCES SAISON 2018/2019 8 jours
sebastien gaillot est devenu membre 8 jours
L'AVENTURE EST EN MARCHE 9 jours
2-4
ALF U13 A / AM.S. NOGENT LE ROTR 14 jours
ALF U13 A / AM.S. NOGENT LE ROTR : résumé du match 14 jours
Dany Ribeiro est devenu membre 15 jours
ROLAND MOGENTALE est devenu membre 16 jours
sebastien gaillot est devenu membre 25 jours
L'info d'Eure et loir en direct 25 jours
Coupe du Monde 2018 : faîtes votre pronostic ! 27 jours
Dimitri Skapski est devenu membre 28 jours
0-13
ALF U13 A / CHAMPHOL F J 1 mois
ALF U13 A / CHAMPHOL F J : résumé du match 1 mois
1-1
BEAUCERONNE ES / Senior - B 1 mois
BEAUCERONNE ES / Senior - B : résumé du match 1 mois

ANNIVERSAIRES DU MOIS

1005171n3ibsk.gif

LA PRESSE

L'Echo Republicain Résultat de recherche d'images pour
La Republique de Centre Résultat de recherche d'images pour

LIENS FOOTBALL

Programme TV foot
FFF.FR Résultat de recherche d'images pour
DISTRICT D'EURE-ET-LOIR DE FOOTBALL LIGUE CENTRE-VAL DE LOIRE DE FOOTBALL